Jean-François, cariste

à la suite d’un licenciement après 20 ans d’activité comme cariste, je peine à retrouver un travail

Avec la Cellule Emploi je ne me sens pas tout seul, je suis soutenu et écouté, c’est différent du Pôle Emploi :

les bénévoles m’aident à chercher un travail,

me donnent des contacts,

et surtout m’écoutent et prennent du temps,

de plus, dans les locaux j’ai accès à internet, au téléphone et à l’imprimante,

On m’a aussi appris à me servir d’un ordinateur, de Word et Excel et à consulter les sites d’offres d’emploi

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×